Succès des conférences ITEA à Pollutec 2016

banniere_LinkedIn

Le Village de l’Eau rassemblant les 10 syndicats membres de l’UIE, et son programme de conférence « Les rendez-vous de l’eau » ont connu un grand succès lors de l’édition 2016 de Pollutec qui s’est déroulée du 29 novembre au 2 décembre.

Parmi les conférences, une concernait ITEA et une autre l’ensemble des adhérents de l’UIE dans la mesure où l’UIE fait partie du Comité Stratégique de Filière Eau. Retrouvez les deux présentations ci-dessous :

  • Conférences Filière française de l’eau et innovation, présentation du rapport du Comité Stratégique de Filière Eau

Une conférence de Pascal Farjot, président d’ITEA et de Christian Laplaud, président du CSF-Eau
Télécharger la présentation

  •  Patrimoine de l’eau : des infrastructures à préserver

Une conférence de Pascal Farjot, président d’ITEA et de Bernard Fontbonne, directeur général du syndicat des eaux des Monts du Lyonnais
Télécharger la présentation

Jean-Luc Ventura élu président de l’UIE

Jean-Luc Ventura élu président de l’UIEcopyright SUEZ

 

Lors de l’Assemblée générale annuelle de l’Union nationale des Industries et entreprises de l’eau et de l’environnement (UIE), qui s’est tenue à Paris le 27 mai 2016, le conseil d’administration a élu à l’unanimité Jean-Luc Ventura, directeur France des activités de traitement de l’eau de SUEZ pour un premier mandat à la présidence de l’UIE.

 

Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs de Génie Chimique de Toulouse en 1988, Jean-Luc Ventura, 50 ans, débute sa carrière dans le secteur de la pétrochimie. En 1997, il rejoint Degrémont où il prend successivement en charge les activités d’exploitation industrielles puis municipales dans l’est et le nord de la France, avant de prendre, en 2005, la direction de l’usine d’assainissement de Valenton classée SEVESO. En 2010 il devient directeur général de Degrémont Services. Jean-Luc Ventura est actuellement directeur France des activités de traitement de l’eau de SUEZ. Il a été président du Synteau (Syndicat national des entreprises du traitement de l’eau), membre de l’UIE, de 2013 à 2016.

 

Jean-Luc Ventura veut renforcer les missions de l’UIE et :

  • Valoriser la filière de l’eau et ses entreprises: leurs savoir-faire, leurs métiers, leurs innovations,
  • Développer le dialogue avec les fédérations professionnelles, les associations d’élus, les organismes et pouvoir publics en France et en Europe : par un dialogue constructif sur les aspects techniques, sociaux, administratifs, juridiques, fiscaux…
  • Contribuer à l’élaboration de textes réglementaires et normatifs qui régissent l’activité dans le secteur de l’eau et de l’environnement en France et en Europe.

 

Les principaux enjeux et thèmes qui constitueront le fil rouge de son mandat :

  • Préserver, adapter et innover en faveur du patrimoine de l’eau en apportant des technologies fiables et performantes qui permettent la consommation et le traitement de cette ressource vitale
  • S’engager en faveur de la sobriété et de l’efficacité énergétique en fournissant et valorisant des solutions innovantes et créatrices de valeur
  • Préserver la ressource et se prémunir des risques émergents en apportant des technologies propres et innovantes

 

A cette occasion, le bureau de l’UIE a également été renouvelé pour une durée de trois ans:

  • Trésorier : François Dumez, directeur commercial chez Huot, entreprise membre d’ITEA, syndicat professionnel des fabricants de canalisations,
  • Secrétaires : Pascal Farjot, directeur commercial de St Gobain PAM, président d’ITEA, et Yves Kerael, responsable commercial chez BOUYGUES Bâtiment Grand Ouest, entreprise membre du GCEE, syndicat professionnel des génies civilistes.

 

Jean-Luc Ventura remplace à la tête de l’UIE Didier Haegel, directeur général de VINCI Environnement, président de l’UIE depuis quatre ans et qui avait auparavant dirigé le Synteau, pendant sept années. L’ensemble des administrateurs saluent son dynamisme et les actions entreprises sous sa présidence pour valoriser les professionnels du secteur de l’eau.

 

Télécharger le communiqué de presse

 

 

Colloque UIE « Les Enjeux de l’Eau » 2016 : inscriptions ouvertes

UIE 2016 - Bannière Twitter

Bénéficier d’une eau potable et d’un assainissement de qualité apparaît aujourd’hui à chacun comme une évidence : c’est pourtant un challenge quotidien, en France et ailleurs, auquel concourent  équipements et savoir-faire issus d’une longue tradition nationale.

Cependant, pour assurer dans la durée cette mission essentielle, les industries de l’eau devront savoir répondre, y compris à court terme, à de nombreux défis. Défi patrimonial tout d’abord, pour que la France continue de disposer, dans les années à venir, d’infrastructures permettant de maintenir un service de qualité. Défi du développement durable aussi, impliquant une utilisation optimale de ressources naturelles de moins en moins disponibles, eau et énergie en premier lieu, dans une recherche conjointe de sobriété et d’efficacité. Défi sanitaire enfin, quand émergent de nouveaux risques pour la santé comme pour l’environnement.

Au-delà du secteur de l’eau, qui devra être capable d’innover pour proposer des alternatives technologiques à la hauteur de ces enjeux, c’est bien la société dans son ensemble qui sera confrontée à ces sujets cruciaux. Des choix devront alors être collectivement arbitrés : quelles solutions adopter, dans quels délais et à quel coût ?

Afin d’anticiper ces questions, entreprises, décideurs publics et experts se réunissent à l’occasion du 5ème colloque « Les Enjeux de l’Eau » de l’UIE et ses 10 syndicats professionnels membres dont ITEA, pour croiser leur diagnostic et leurs analyses et envisager ensemble les options qui permettront d’assurer sur le long terme à tous les Français l’accès à une eau et à un assainissement de qualité, au bénéfice partagé de leur santé et de leur environnement.

Ouverture : Bruno CAVAGNÉ, président de la Fédération nationale des Travaux Publics – 9h30

 

1ère table-ronde 10h00-11h15

le défi patrimonial : préserver, adapter, innover

D’une valeur estimée à plus de 300 milliards d’euros, fruit de l’effort de générations successives, le réseau des infrastructures d’eau et d’assainissement français constitue un enjeu de gestion patrimoniale de première importance, qui participe tant au bien-être de la population qu’à l’attractivité économique des territoires.

Incontestablement, cet héritage ne doit pas être dilapidé. Mais comment en garantir la pérennité dans un contexte de contraintes financières, et sensibiliser les gestionnaires au risque que la « dette grise » fait peser sur les générations futures ? Comment, dans ces conditions, trouver les moyens d’innover pour répondre à de nouvelles problématiques, démographiques, climatiques ou environnementales ?

 

Remise des prix aquaplus 2015 suivie d’un cocktail dejeunatoire

11H15-14H00

 

2ème table ronde – 14H00-15H15

le défi durable : une industrie au service de la sobriété et de l’efficacité

L’accord de Paris signé par la COP 21 a rappelé le caractère impératif de réduire à très court les effets de l’activité humaine sur le changement climatique, insistant sur les stratégies d’adaptation dans le cadre d’une véritable nouvelle révolution industrielle prenant en considération, notamment, la raréfaction des ressources naturelles et le recours à d’autres sources d’énergie.

Les activités de l’eau sont particulièrement concernées par cette perspective. D’abord parce que, consommatrices d’énergies, elles doivent contribuer à l’effort de sobriété énergétique pour proposer des solutions plus économes. Mais aussi parce qu’elles ont un rôle majeur à jouer au cœur d’une économie circulaire qui s’impose comme nouveau modèle, tant à l’échelon national qu’européen. De la réutilisation des eaux usées traitées à la production d’énergie renouvelable, en passant par le recyclage des matériaux et des déchets, quels sont les atouts des industriels de l’eau pour répondre à ce défi ? Quels freins, technologiques, juridiques ou sociétaux, le secteur devra-t-il surmonter pour répondre à cette ambition ? Comment convaincre décideurs et consommateurs à s’engager dans ces démarches durables ?

 

3ème table-ronde – 15H30-16H45

le défi sanitaire : quelle sécurité face aux nouveaux risques ?

La santé des consommateurs et la protection de l’environnement sont des exigences fondamentales auxquelles veillent autorités publiques et industriels, en contrôlant drastiquement matériaux et procédés. Cependant, l’évolution de nos modes de vie et des attentes des consommateurs oblige à repenser les moyens mis en œuvre pour faire face à de nouvelles menaces sanitaires et à des pollutions émergentes, potentiellement nocives pour la biodiversité et parfois pour la santé humaine.

Quelle est l’ampleur de ce risque ? Les équipements et process industriels d’aujourd’hui sont-ils en mesure de répondre à cette attente ?  Cette ambition de qualité -qu’elle repose sur des démarches volontaires ou réglementairement encadrée- peut-elle être un atout pour les professionnels français dans le cadre de la compétition européenne et internationale ?

Télécharger le programme

Date et lieu :

Jeudi 7 avril 2015 de 9h00 à 17h00

Maison des Travaux publics, 3 rue de Berri, 75008 Paris

 

Inscriptions :

Inscriptions en ligne directement sur le site : https://www.weezevent.com/colloque-les-enjeux-de-l-eau-2016

Tarif adhérent : 85 € TTC

Tarif non adhérent : 125 € TTC

 

Contact :

Par mail : uie@french-water.com

Tél : 01-45-63-70-40

 

Ce programme fait l’objet d’actualisations régulières. 

Report remise des prix Aquaplus 2015

UIE Aquaplus - Signature de mail 2015 v4

 

 

 

 

 

Compte-tenu des événements dramatiques qui ont eu lieu à Paris dans la soirée du vendredi 13 novembre, et pour des raisons de sécurité, le gouvernement a pris la décision d’annuler le Congrès des Maires et Salon des Maires qui devaient avoir lieu du 17 au 19 novembre à Paris, Porte de Versailles. Il est reporté du 31 mai au 2 juin 2016 toujours à Paris, Porte de Versailles.

 

Par conséquent, la remise des prix Aquaplus n’aura pas lieu jeudi 19 novembre et est reportée.

 

Nous vous donnerons davantage d’informations sur une nouvelle date et un nouveau lieu dès que possible.

 

Merci de votre compréhension.

L’équipe Aquaplus.

Sainte-Lizaigne à l’honneur dans l’Usine Nouvelle

sainte_lizaigne_vue_aerienne

Sainte-Lizaigne, entreprise adhérente d'ITEA, est spécialiste des solutions destinées au transport et à la distribution de l'eau potable (robinetterie, raccordement, équipements, hydrauliques), du branchement à l'environnement de comptage, et propose des systèmes pour le pilotage de réseau.

L'entreprise est mise à l'honneur dans l'Usine Nouvelle du 26 août 2015.

Lire l'article

Publication


Borchure ITEA

Trouver une entreprise adhérente par activité
Abonnez-vous à nos actualités