FORTE BAISSE DE LA PRÉSENCE DES ACTEURS ÉCONOMIQUES FRANÇAIS, EUROPÉENS ET DES ENTREPRISES DES PAYS BÉNÉFICIAIRES SUR LES MARCHÉS PUBLICS DE L’AIDE AU DÉVELOPPEMENT ; NOTRE SYNDICAT SE MOBILISE.

Un constat impitoyable : les grands équipementiers du secteur de l’eau ont connu une baisse massive sur les projets dans les pays africains sur financement français (qui proviennent en majorité de l’Agence Française de Développement) depuis 2010. La baisse est de 80% pour la filière de l’eau. Ce constat est partagé par les grandes entreprises de Travaux Publics françaises et européennes qui ne sont plus en mesure d’être compétitives.

Face à cette réalité, nous : Industriels du Transport de l’Eau et l’Assainissement proposons des solutions avec deux priorités dans un communiqué :

1. INTÉGRATION SYSTÉMATIQUE POUR LES PRÊTS DE L’AIDE PUBLIQUE FRANÇAISE AU DÉVELOPPEMENT

Ces critères doivent notamment intégrer :

  • Le respect des droits de l’homme et l’interdiction du travail forcé
  • Le respect des droits du travail et des droits syndicaux
  • La lutte contre la corruption
  • Le respect du bien-être et de la sécurité au travail
  • Le respect de l’environnement
  • La pérennité et la durabilité des investissements

2. EXIGER L’ORIGINE EUROPE POUR LES DONS FINANCÉS PAR LA FRANCE

Les dons en provenance de la France peuvent bénéficier de restrictions d’origines européennes comme le font d’ailleurs la plupart des grands pays de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques).
Il est urgent d’exiger que la France comme les autres pays européens dans le cadre de dons intègre la restriction d’origine européenne comme le permettent les règles européennes et de l’OCDE.

Télécharger le communiqué

Comme l’an passé, l’UIE a réalisé une enquête économique annuelle pour l’ensemble de ses syndicats. L’objectif de ce projet porté par une société d’études économiques et statistiques était de disposer d’un aperçu annuel de l’activité EAU de manière globale mais aussi par métier.

Retrouvez ci-dessous les chiffres ITEA.

                                    Cliquez sur l’image

« Dans un monde sans eau… » la nouvelle campagne de communication de l’UIE aborde les sujets essentiels du secteur de l’eau à travers plusieurs vidéos.
Retrouvez Alexandre, Aurélia, Léo et Max dans leurs aventures dans un monde sans eau…

LES ENTREPRISES DE L’UIE SE MOBILISENT ET TRAVAILLENT TOUS LES JOURS POUR NE PAS EN ARRIVER LÀ, CAR L’EAU EST NOTRE RESSOURCE PREMIÈRE.

Dans un monde sans eau…

Bon visionnage !

La Commission européenne a envoyé un courrier à ITEA l’informant qu’elle initiait deux enquêtes de réexamen au titre de l’expiration des mesures anti-dumping et antisubventions concernant l’importation de tuyaux en fonte ductile provenant d’Inde.

Les avis d’ouverture (« Notices of Initiation ») peuvent être consultés aux pages suivantes :

  • 2021/C 90/07 Avis d’ouverture d’un réexamen au titre de l’expiration des mesures antidumping applicables aux importations de tubes et de tuyaux en fonte ductile originaires de l’Inde

https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=uriserv%3AOJ.C_.2021.090.01.0019.01.FRA&toc=OJ%3AC%3A2021%3A090%3AFULL

  • 2021/C 90/06 Avis d’ouverture d’un réexamen au titre de l’expiration des mesures compensatoires applicables aux importations de tubes et de tuyaux en fonte ductile originaires de l’Inde

https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=uriserv%3AOJ.C_.2021.090.01.0008.01.FRA&toc=OJ%3AC%3A2021%3A090%3AFULL

Une enquête de 12 mois est ouverte à partir de mars 2021.

ITEA s’est porté partie prenante afin de participer à ces enquêtes ouvertes par la Commission européenne.

L’Union nationale des industries de l’Eau (UIE), qui rassemble 220 entreprises d’infrastructures et d’équipements du secteur de l’eau, s’inquiète face à l’augmentation du prix des matières premières depuis janvier 2021. Elle réclame une adaptation de la commande publique et privée concernant l’extension des délais de chantiers et la limitation/abrogation des pénalités de retard le cas échéant, en plus d’une répercussion des prix des matières premières dans les projets en cours.

Pour en savoir plus, retrouvez ici le communiqué de presse

Depuis quelques mois, les tensions sur les matières premières viennent perturber la relance de l’économie française après une année 2020 bouleversée par la crise sanitaire. Les prix des matières s’envolent, les délais d’approvisionnement s’allongent et les stocks commencent à s’amenuiser.

Dans ce contexte, les coûts de production des entreprises du secteur des Travaux Publics sont déjà impactés et des tensions fortes sur les approvisionnements pourraient venir ralentir la relance de l’activité si les problèmes venaient à perdurer

Lire la suite

 

A lire également : article de Batiactu

En cette période de crise sanitaire et économique liée à l’épidémie de Coronavirus (Covid-19), la protection de la santé du salarié est une condition indispensable à la continuité de l’activité de nos entreprises.

Dans le cadre d’une réflexion préalable à une reprise des chantiers, ITEA et trois autres syndicats de l’UIE ont élaboré en avril 2020 des fiches protocole envisageant une reprise dans le respect des consignes sanitaires et des gestes barrières.

Les 8 fiches relatives aux activités de chantier validées par l’OPPBTP et la FNTP viennent d’être mises à jour selon le nouveau protocole en vigueur.

L’ensemble des domaines et activités du secteur y sont répertoriés par thématiques. Retrouvez-les en téléchargement ci-dessous ainsi que sur les sites des syndicats :

Transport

Bases Vie

Livraisons

Réunions de chantier

Forage

Ouvrages neufs

Réhabilitation

Montage-mise en route

Il y a un an l’UIE a décidé de lancer une enquête économique annuelle pour l’ensemble de ses syndicats. L’objectif de ce projet porté par une société d’études économiques et statistiques était de disposer d’un aperçu annuel de l’activité EAU de manière globale mais aussi par métier.  Les résultats de l’UIE sont à retrouver sur le site www.eau-entreprises.org.

Retrouvez ICI les chiffres ITEA.

 

 

En ce contexte particulier la newsletter ITEA est consacrée aux conséquences de la crise sanitaire et à plusieurs propositions pour une possible relance du secteur.

Clic sur l’image pour y accéder.

La crise qui frappe le secteur des travaux publics et des infrastructures est d’une ampleur considérable, avec un recul de 89% d’activité (données Insee fin mars 2020), chiffre corroboré par nos entreprises adhérentes. Alors que notre filière est considérée à juste titre comme essentielle, pour survivre, nous avons besoin de l’engagement de tous les acteurs afin de sauver l’outil de production national du secteur des infrastructures de l’eau. ITEA s’adresse aux professionnels, élus et collectivités pour une relance du secteur et une concurrence vertueuse des entreprises en formulant trois propositions.

COMMUNIQUE DE PRESSE 

Publication


Borchure ITEA

Trouver une entreprise adhérente par activité
Abonnez-vous à nos actualités