Notre responsable des questions techniques et règlementaires nous quitte pour d’autres projets. Nous recherchons activement la perle rare pour le remplacer.

L’eau, l’environnement et l’adaptation au changement climatique vous passionnent ?
Vous avez envie de participer à la dynamique du changement et de l’adaptation ?

Rejoignez nous au sein d’une équipe chaleureuse et enjouée.

Le poste est à pourvoir début 2023

Vite je clique !

Comme chaque année, l’UIE a fait réaliser, une enquête économique propre à sa structure et celle de ses syndicats. Bilan de l’année 2021, celle-ci s’est déroulée du 18 mai au 19 août 2022 auprès des 193 adhérents à l’UIE. L’objectif de ce projet porté par une société d’études économiques et statistiques était de disposer d’un aperçu annuel de l’activité « eau » de manière globale mais aussi par métier.

Retrouvez ici les chiffres de l’étude pour notre syndicat, indicateur fort de l’activité financière de notre secteur.

 

Hier à Pont-à-Mousson, à l’occasion de l’Assemblée Générale du syndicat, Monsieur Arnaud Treguer, Directeur Commercial Europe du Sud et Export pour Saint Gobain PAM a été élu président d’ITEA.

Le bureau est désormais constitué de :

  • François Dumez trésorier
  • Luc Manry vice-président en charge des sujets techniques et réglementaires
  • Damien Verhée secrétaire

Arnaud Treguer a déclaré vouloir axer son mandat sur deux priorités :

  • Engager une réflexion sur l’intégration de critères RSE dans les appels d’offres, pour des appels d’offres plus vertueux
  • Effectuer des propositions pour mobiliser les investissements dans les réseaux d’eau.

Toutes nos félicitations à M. Treguer déjà pleinement engagé au sein du syndicat ITEA.

Lire le communiqué de presse

Les 29 et 30 juin derniers se tenait à Rennes le grand Carrefour des gestions locales de l’eau.

Comme chaque année ITEA y était présent pour représenter ses entreprises adhérentes.

Face au  constat de la forte baisse de la présence des acteurs économiques français, européens et des entreprises des pays bénéficiaires sur les marchés publics de l’aide au développement, ITEA s’est mobilisé sur le sujet de la RSE avec une conférence : “Moe Moa : rendre les appels d’offres plus vertueux”.

Retrouvez ici le contenu présenté.

Image

Conférence présentée par Arnaud Treguer vice président CSF-Eau et Luc Manry vice président sujets techniques.

 

Pour rappel ITEA avait pris position sur le sujet en début d’année : voir ici.

 

Avec le changement climatique, les communes font face à des aléas météorologiques plus fréquents dont des épisodes pluvieux soudains et intenses, qui provoquent des inondations. face aux risques générés pour la population, les collectivités doivent adapter leurs infrastructures. En tant que spécialiste des solutions d’accès aux réseaux, l’une de nos entreprises adhérentes EJ s’est penchée sur plusieurs problématiques : Sécuriser la chaussée en cas de surpression du réseau.
En cas de surpression des réseaux d’évacuation des eaux usées, un tampon en fonte peut être expulsé de son cadre. Il présente alors des risques d’accident avec un véhicule, et de chute dans l’ouverture laissée libre. Pour empêcher les tampons de se déloger, EJ a développé le kit SOLO Tempête : une béquille qui maintient le tampon ouvert à 15° max. pour laisser évacuer l’eau, puis permet de repositionner le tampon dans son cadre une fois la pression redescendue dans le réseau. Le kit est adaptable rétroactivement sur tous les tampons de voirie de sa gamme SOLO D400 Ø600. Testé par des communes dépendant d’un plan PPRI/PPRL, ce dispositif a séduit pour son efficacité, sa facilité d’installation et son faible coût faible au regard de la réduction importante du risque pour le grand public.

– Lutter contre les eaux parasites

La qualité de l’eau reste aussi un enjeu important pour les collectivités et la gestion des eaux parasites est une problématique récurrente : pour limiter leur infiltration dans le réseau d’assainissement, EJ propose maintenant le tampon MAESTRO E. Adapté à tous types de trafic, sécurisé, il est équipé d’un joint continu qui le rend étanche aux eaux de ruissellement et aux remontées d’odeurs.

– Evacuer rapidement l’eau de la voirie

Pour éviter les zones d’eau stagnante, dangereuse pour les véhicules, EJ lance la grille CAPTO 7530 PLUS. Equipée de barreaux allongés, elle a été conçue à la fois pour maximiser sa capacité d’absorption et pour s’adapter aux critères PMR, garantie d’une voirie sûre et accessible à tous.

– Sensibiliser les habitants à la protection de la ressource en eau

Les industriels ont un rôle à jouer aux côtés des collectivités pour sensibiliser le grand public au respect de l’environnement. Et c’est en collaboration avec Rouen Métropole qu’EJ a développé un badge en fonte, marqué d’une tortue et de l’inscription ‘ICI COMMENCE LA MER’, à installer à côté des grilles de caniveaux. Premier point de filtration des déchets et visibles sur la voie publique, les grilles sont en effet idéalement positionnées pour s’adresser aux usagers et leur rappeler que les mégots et autres déchets qui y seraient jetés, seraient directement envoyés dans la mer !

  • Retrouvez EJ sur le stand 4-345 et assistez aux démonstrations produit
    au CGLE – Parc des Expositions de Rennes – 29 & 30 juin 2022

A propos de EJ
EJ est leader mondial en conception, production et distribution de solutions d’accès pour les réseaux de
télécommunications, d’eau, de gaz, et d’électricité. Entreprise internationale, sa présence commerciale couvre 5 continents au travers de bureaux de vente, de sites de production parmi les plus performants, de centres de recherche et développement, EJ distribue ses produits dans le monde entier.

 

FORTE BAISSE DE LA PRÉSENCE DES ACTEURS ÉCONOMIQUES FRANÇAIS, EUROPÉENS ET DES ENTREPRISES DES PAYS BÉNÉFICIAIRES SUR LES MARCHÉS PUBLICS DE L’AIDE AU DÉVELOPPEMENT ; NOTRE SYNDICAT SE MOBILISE.

Un constat impitoyable : les grands équipementiers du secteur de l’eau ont connu une baisse massive sur les projets dans les pays africains sur financement français (qui proviennent en majorité de l’Agence Française de Développement) depuis 2010. La baisse est de 80% pour la filière de l’eau. Ce constat est partagé par les grandes entreprises de Travaux Publics françaises et européennes qui ne sont plus en mesure d’être compétitives.

Face à cette réalité, nous : Industriels du Transport de l’Eau et l’Assainissement proposons des solutions avec deux priorités dans un communiqué :

1. INTÉGRATION SYSTÉMATIQUE POUR LES PRÊTS DE L’AIDE PUBLIQUE FRANÇAISE AU DÉVELOPPEMENT

Ces critères doivent notamment intégrer :

  • Le respect des droits de l’homme et l’interdiction du travail forcé
  • Le respect des droits du travail et des droits syndicaux
  • La lutte contre la corruption
  • Le respect du bien-être et de la sécurité au travail
  • Le respect de l’environnement
  • La pérennité et la durabilité des investissements

2. EXIGER L’ORIGINE EUROPE POUR LES DONS FINANCÉS PAR LA FRANCE

Les dons en provenance de la France peuvent bénéficier de restrictions d’origines européennes comme le font d’ailleurs la plupart des grands pays de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques).
Il est urgent d’exiger que la France comme les autres pays européens dans le cadre de dons intègre la restriction d’origine européenne comme le permettent les règles européennes et de l’OCDE.

Télécharger le communiqué

Télécharger en version anglaise

Comme l’an passé, l’UIE a réalisé une enquête économique annuelle pour l’ensemble de ses syndicats. L’objectif de ce projet porté par une société d’études économiques et statistiques était de disposer d’un aperçu annuel de l’activité EAU de manière globale mais aussi par métier.

Retrouvez ci-dessous les chiffres ITEA.

                                    Cliquez sur l’image

« Dans un monde sans eau… » la nouvelle campagne de communication de l’UIE aborde les sujets essentiels du secteur de l’eau à travers plusieurs vidéos.
Retrouvez Alexandre, Aurélia, Léo et Max dans leurs aventures dans un monde sans eau…

LES ENTREPRISES DE L’UIE SE MOBILISENT ET TRAVAILLENT TOUS LES JOURS POUR NE PAS EN ARRIVER LÀ, CAR L’EAU EST NOTRE RESSOURCE PREMIÈRE.

Dans un monde sans eau…

Bon visionnage !

La Commission européenne a envoyé un courrier à ITEA l’informant qu’elle initiait deux enquêtes de réexamen au titre de l’expiration des mesures anti-dumping et antisubventions concernant l’importation de tuyaux en fonte ductile provenant d’Inde.

Les avis d’ouverture (« Notices of Initiation ») peuvent être consultés aux pages suivantes :

  • 2021/C 90/07 Avis d’ouverture d’un réexamen au titre de l’expiration des mesures antidumping applicables aux importations de tubes et de tuyaux en fonte ductile originaires de l’Inde

https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=uriserv%3AOJ.C_.2021.090.01.0019.01.FRA&toc=OJ%3AC%3A2021%3A090%3AFULL

  • 2021/C 90/06 Avis d’ouverture d’un réexamen au titre de l’expiration des mesures compensatoires applicables aux importations de tubes et de tuyaux en fonte ductile originaires de l’Inde

https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=uriserv%3AOJ.C_.2021.090.01.0008.01.FRA&toc=OJ%3AC%3A2021%3A090%3AFULL

Une enquête de 12 mois est ouverte à partir de mars 2021.

ITEA s’est porté partie prenante afin de participer à ces enquêtes ouvertes par la Commission européenne.

L’Union nationale des industries de l’Eau (UIE), qui rassemble 220 entreprises d’infrastructures et d’équipements du secteur de l’eau, s’inquiète face à l’augmentation du prix des matières premières depuis janvier 2021. Elle réclame une adaptation de la commande publique et privée concernant l’extension des délais de chantiers et la limitation/abrogation des pénalités de retard le cas échéant, en plus d’une répercussion des prix des matières premières dans les projets en cours.

Pour en savoir plus, retrouvez ici le communiqué de presse

Publication


Borchure ITEA

Trouver une entreprise adhérente par activité
Abonnez-vous à nos actualités